Un froid voyage contre l'oubli

Par 8 mars 2018 à 07:58

La force du livre réside dans les moments d'espoir qui semblent défier l'horreur du récit : la naissance des premiers sentiments amoureux, la résistance face aux gardiens par le dessin, la volonté de ne pas être oubliée et d'un jour revenir... Le personnage de la mère, en particulier, est un fascinant mélange de positivisme et de bon sentiment qui contraste souvent avec la dure réalité, véritable modèle et pilier pour ses enfants comme pour les autres déportés.

Amélie, bibliothécaire site Riponne.