Wilhelm Reich: “La vraie question n’est pas de savoir pourquoi les gens se révoltent, mais pourquoi ils ne se révoltent pas”

Par 16 novembre 2017 à 11:51

Ce livre pose la question de la désobéissance à partir de celle de l’obéissance en redéfinissant les mécanismes de la soumission, du conformisme, et du consentement. Désobéir, face à l’absurdité, à l’irrationalité du monde comme il va, est une évidence. Il s’agit aussi d’une victoire sur soi, sur le conformisme généralisé et d’une déclaration d’humanité. La pensée philosophique nous invite à ne jamais céder à la facilité. Frédéric Gros nous enjoint à penser par nous-mêmes et à retrouver le sens de la responsabilité politique.

Rien ne doit aller de soi : ni les certitudes apprises, ni les conventions sociales, ni les injustices économiques, ni les convictions morales.

Patricia, bibliothécaire site Riponne