Comment sauver le genre humain

 À titre individuel, nous n’avons jamais été aussi riches et en aussi bonne santé. Au même moment, la survie de l’espèce humaine dans son ensemble n’a jamais été aussi menacée. En dépassant la capacité de charge de notre environnement, nous mettons en cause aujourd’hui notre propre existence.Que faire ? Les tentations sont nombreuses : celle du repli sur soi du survivalisme, celle de la fuite en avant du transhumanisme, celles aussi hélas de l’eugénisme et de l’exterminisme visant àéliminer une partie de la population jugée nuisible ou inutile.Relevons la tête tant qu’il en est encore temps et réalisons qu’un autre avenir est possible : la rébellion contre l’extinction est désormais en marche, poursuivons-la, soutenons-la de la feuille de route que l’on trouvera ici. Mettons à profit nos connaissances, mobilisons les citoyens du monde, et engageons nos États dans un effort de guerre. Seule une entreprise de cet ordre est à même de garantir une véritable transition humaniste, sociale et écologique vers un monde remis à neuf. Cette fois sur une base de pérennité.Si un demi-siècle sépare les deux auteurs, le même sentiment de l’urgence pourtant les rapproche.Anthropologue, sociologue et psychanalyste, Paul Jorion révolutionne depuis douze ans le regard que nous portons sur la finance et l’économie. Il a récemment publié chez Fayard Défense et illustration du genre humain.Vincent Burnand-Galpin est étudiant à l’ENSAE ParisTech et à Sciences Po Paris. Très investi dans sa vie étudiante, il a notamment publié le Guide d’action du lycéen engagéet fonde la tribune étudiante de l’ENSAE.