Une ville à soi

Mijie, soutenue par sa belle-mère, tient d’une main de fer une minuscule boutique de cirage oùdéfile tout le quartier. L’arrivée inattendue parmi les employées de la jeune Fengchun vient troubler sa routine et son aplomb. Une complicité empreinte de respect et d’affection se noue entre ces trois femmes ayant su rebondir et composer avec les règles d’une société qui ne leur accorde qu’une infime marge de liberté.