Le Village en cendres

Fils de paysans de la province du Jiangsu, au centre de la Chine, Shen Fuyu a étémingong (travailleur errant) et a exercé de nombreux métiers avant de devenir écrivain. Avec un formidable talent de conteur, il redonne vie à Shen, son Village en cendres, balayé, comme tant d'autres, par les violentes mutations de la Chine. Au gré de sa mémoire et de celle de ses ancêtres, il ressuscite un monde paysan aujourd'hui disparu et met en scène vie quotidienne, coutumes, relation de chacun à un monde nouveau.

Une Chine éternelle jaillit de ces pages, avec sa façon d'être et ses traditions, ses figures hautes en couleur, sa dureté quotidienne mais aussi ses moments de grâce, marqués par la volonté têtue de chacun de survivre, tout en gardant le plus important - la face. On sillonne les rues du village, on pénètre les coeurs et les maisonnées, les cours fleuries et les jardins, on frôle les esprits et les dieux familiers, on croise un vannier amoureux de son boeuf, un charpentier patriarche et sa scie magique ou encore une femme rebelle qui rosse sans façon son kidnappeur...

Délicatement imprégné de Tao et de Confucianisme, croisant sans cesse la grande Histoire qui a bouleversé la Chine au XXe siècle et l'histoire individuelle, Le village en cendres dresse le portrait surprenant d'un pays de contradictions et l'invitation à découvrir un auteur, très populaire en Chine, traduit pour la première fois en français.