Le Melkine

Dans le ciel à peine noir, les étoiles s’éteignaient une à une. La brise souleva les pans de la cape d’Azuréa.
« Le Melkine va quitter Néo-Aryanis dans quelques heures et se diriger vers Babil-One.
— Enfin, Pong ! J’ai réussi à retrouver sa trace. Tant d’années à attendre, tant d’années à espérer, toujours arriver soit trop tôt, soit trop tard.