Un après-midi chez Carla

" Toute femme est une énigme. Une femme publique peut dire d'elle ce que l'on désire entendre, elle restera toujours un mystère que sa notoriété, sa surexposition médiatique ne pourront dévoiler. Ce que je sais d'elle : Carla est drôle comme Woody Allen pour qui elle a vaguement joué ; elle a de bonnes manières et jure comme Depardieu ; elle est touchante et généreuse, amicale et paranoïaque. En clair, elle est italienne et française. Il y a en elle du Machiavel en jupon et de l'abbé Pierre défroqué. " Sa vie est un roman mais ce livre n'en est pas un. Fillette italienne exilée à Paris, top model, chanteuse populaire, première dame : le destin de Carla épouse une époque qui voit l'avènement du people et le basculement de notre société. Parce qu'elle a vécu trop de vies en une seule vie, aimanté trop d'hommes pour une seule femme, Carla Bruni-Sarkozy fascine, qu'on l'aime ou pas. Marc Dolisi l'a rencontrée pour la première fois lors d'une séance photo pour le magazine Max, en 1996. Liés par leur passion commune pour la musique et leur petit coin de paradis sur la Côte d'Azur, ils n'ont jamais perdu le contact depuis. De leurs discussions, baignées par la lumière de l'après-midi, l'auteur a tiré le portrait d'une personnalité qui ne se livre pas si facilement, tour à tour femme fatale, amoureuse engagée et artiste authentique.