Dernière lettre à Théo

Metin Arditi imagine qu'avant de se suicider Vincent écrit à son frère Théo une dernière lettre d'où émerge le portrait d'un pauvre peintre quémandant un regard qui le ferait exister.