L'art de ralentir

«Nous prendrons le temps de vivre», chantait Georges Moustaki. Il faut prendre, reprendre, apprendre le temps de vivre et ce en ayant conscience et en acceptant la relativité du temps.

L’auteure nous parle ici de l’urgence que l’on choisit, parce qu’on pense que le temps perdu l’est irrémédiablement, mais aussi de celle que l’on subit tous les jours, dans notre société moderne où tout va si vite!
Décidons de ralentir en poursuivant notre route vers l’essentiel, sans craindre de passer à côté de notre existence.
L’Art de ralentir livre les clés de la slow attitude : une façon de vivre à la fois douce et riche, où la maladie de l’urgence n’a plus ses maux à dire.