Malencontre

Ancien éditeur, Reither vit désormais en solitaire dans une vallée au pied des Alpes. Leonie Palm, elle, était modiste et a dû fermer boutique. Mais aujourd’hui, alors que plus personne ne porte de chapeaux et que l’on compte davantage d’apprentis écrivains que de lecteurs, c’est un même désenchantement qui lie ces deux voisins marqués par un drame intime.
Lorsqu’ils décident malgré tout de prendre la voiture en direction du Sud – une perspective de Méditerranée, de vin, d’aventure –, ils sont surpris par la force de leurs émotions. Partout confrontés aux clandestins qui, eux, empruntent le chemin inverse, ils décident d’aider une jeune réfugiée et l'emmènent.
Malencontre, romance magnifique en forme de nouvelle, se révèle être la parabole d’une double perte : celle de l’amour et de la compassion, car nous ne sommes à la hauteur ni de l’un ni de l’autre. 'Mais où en serions-nous sans nous surestimer un peu', dit Reither en s’apprêtant à embrasser Leonie pour la première fois.