En mémoire de Fred

Baer Creighton est un cul-terreux fruste et macho obsédé par le Bien et le Mal. Depuis que, gamin, son grand frère Larry a essayé de l'électrocuter, il reçoit une décharge chaque fois que quelqu'un lui ment. Ou alors il voit une lueur rouge dans les yeux du menteur. Un don fort utile, mais est-ce suffisant maintenant qu'il faut venger Fred ? Le pitbull, son seul ami dans les bois de Caroline du Nord où il vit pas très loin des personnages de Ron Rash, a été kidnappé. On le lui a rendu en piteux état, victime d'un des impitoyables combats de chiens clandestins qu'organise l'abominable Joe Stipe, le caïd de la région. Quand il ne soigne pas Fred devenu quasi aveugle, Baer distille une gnôle si sublime que tout le monde lui en achète, le shérif compris. Ça lui donne du courage pour mûrir son plan. Non qu'il en manque, mais, en face, l'ennemi surarmé est en nombre et la lutte semble inégale. " Œil pour œil, dent pour dent ", tel est le code de l'honneur hérité des pionniers. Baer l'appliquera jusqu'au bout. Voire plus loin. Né dans le Michigan, Clayton Lindemuth a grandi dans l'ouest rural de la Pennsylvanie et étudié à l'Arizona State University. Désormais établi dans le Missouri, il gagne sa vie comme consultant financier et assureur ; le reste du temps, il pratique l'ultrafond et la menuiserie. Il écrit du noir, car " c'est là qu'il vit ". Une contrée paisible et froide (Seuil, 2015) a rencontré un accueil critique enthousiaste en France et aux États-Unis.Traduit de l'anglais (États-Unis) par Patrice Carrer" Clayton Lindemuth : dans la lignée d'un Donald Ray Pollock... " Bruno Corty, Le Figaro littéraire