Le Voyage d'hiver

« Il n'y a pas d'échec amoureux. »Tout est possible. Et, dans ce possible, on se laisse volontiers guider par une Amélie défoncée qui, jonglant avec ses figurines de lanterne magique, s'envoie joyeusement en l'air... Jean-Paul Enthoven, Le Point.Le Voyage d'hiver, titre empruntéà Schubert, [...] est une fantaisie originale dont l'étrange saveur ne se dissipe pas de sitôt. Delphine Peras, Lire.Lumineux démiurge, Amélie Nothomb apporte un peu de légèreté dans un monde d'une terrifiante gravité. Son nouveau roman est épatant ! François Busnel, L'Express.