Dans ma prairie

'Rejoindre ma prairie je vous en prie laissez-moi.'

Dans ma prairie est un long poème incantatoire (un peu sur le modèle de Vaches qui elles aussi aimeraient rejoindre leur prairie…) pour tenter d’évoquer un lieu à la fois intime et universel, imaginaire et terriblement réel. La prairie. Celles des westerns comme celles de l’Odyssée où Ulysse a vu des sirènes, celles de la conquête de l’Ouest mais aussi celles de nos enfances et de nos paysages… C’est aussi un poème sur le désir éperdu de fuite et de refuge. Un voyage impossible auquel le narrateur refuse de renoncer. On y croise les premiers pionniers de la Nouvelle Angleterre, des Indiens et des soldats, des animaux, des herbes et des fleurs. Des mustangs et des migrants, des figures imaginaires. Le peuplement libre de l’enfance – celui que l’on invoque pour protection avant que la nuit ne tombe.