Les combats de l'Abbé Pierre

C'est le premier livre qui retrace l'ensemble du parcours de l'abbé Pierre à travers ses combats. Combats connus comme ceux pour la liberté et contre le nazisme pendant la Résistance, combats également pour le partage et la justice, la lutte contre la misère et pour l'accès au logement à travers son action au sein du mouvement Emmaüs.

Mais aussi ses combats moins connus : son engagement politique à la Libération, comme parlementaire, où l'on découvre à travers ses interventions à la tribune de l'assemblée nationale un député très porté sur les questions sociales et un ardent promoteur du statut de l'objection de conscience.

Son engagement également, tout au long de sa vie, dans le mouvement fédéraliste mondial, défendant ardemment une citoyenneté mondiale, soutenant Gary Davis...

Son combat dans les années 1950 et 1960 contre la faim dans le monde et pour le développement au côté de Josué de Castro, alors président de la FAO et du père Lebret, grand spécialiste du développement.

Son combat international à travers Emmaüs International et les nombreux contacts qu'il a pu s'attacher partout, rencontrant Nehru, Einstein, Dom Helder Camara, Albert Schweitzer, Mohammed V... On découvre également l'abbé Pierre sauvant des prisons chiliennes des opposants à Pinochet, faisant passer des réfugiés guatémaltèques des États-Unis au Canada, écrivant à Bush et à Saddam Hussein avant la première guerre du Golfe, rencontrant les autorités bosniaques à Sarajevo en pleine guerre ou soutenant Mgr de Souza dans la phase de transition démocratique du Bénin.

Son combat journalistique à travers la revue qu'il a créée, Faim et Soif, où collaboraient de nombreux grands noms de la presse et à travers ses éditoriaux où il abordait tous les grands thèmes de société de l'époque.

Son combat d'homme d'Église qui aura contribué à donner de l'Église catholique une image plus humaine et son action en faveur du dialogue interreligieux.

Et jusqu'à la fin de sa vie, son combat au quotidien pour aider un SDF ou un sans papier, un chef d'entreprise en difficulté ou un ouvrier au chômage, pour donner un coup de main à une communauté Emmaüs ou au DAL, pour donner un coup de téléphone à un maire ou à un ministre ou encore un coup de gueule à la télévision. Pour l'abbé Pierre, il n'y a pas de petits combats.

À travers les nombreux témoignages qu'a recueillis l'auteur, on découvre un acteur politique et social essentiel des cinq dernières décennies, mais aussi un homme qui puise toute son énergie dans sa foi. Il a avoué à de nombreuses reprises que sans son passage durant sept ans chez les moines capucins, dans l'austérité la plus totale, jamais il n'aurait pu mener tous ses combats.