Le Patron

«Le jeune Bilal s'enfuit d'un aéroport. Il est pris de vertiges. Un médecin parisien chez qui il a élu domicile se demande quoi faire de lui. Un an et demi plus tard, on retrouve l'enfant heureux dans un cerisier.»